Bruno Viard : Michel Houellebecq, la République et l’islam

Dimanche 20 mars 2016 - 17h00

Né en 1947, professeur de Littérature Française (période romantique : sentiments et idées), agri- culteur et un peu maçon, Bruno Viard dix-neu- viémiste enseigne à l’Université de Provence. Il travaille à décloisonner la critique littéraire, à la croiser avec la sociologie et la psychologie, ainsi qu’à faire dialoguer ces deux disciplines qui ont l’habitude de se tourner le dos. Il s’agit
donc d’un projet anthropologique ambitieux, qui interroge beaucoup la littérature en s’appuyant sur des auteurs atypiques : Pierre Leroux, Marcel Mauss, Paul Diel, René Girard et bien sur Michel Houllebecq.

Michel Houellebecq,
la République et l’islam
Le dernier roman de Michel Houellebecq, Sou- mission, représente une république française si épuisée qu’elle passerait sous le joug de l’islam sans même subir le Djihad. La fraternité chré- tienne et la fraternité républicaine auraient fait leur temps et le salut ne serait plus que dans la fraternité islamique. Pour l’esprit républicain français, cette ction politique est une provoca- tion à faire un bilan de santé

Présence d’Esprit - 28 cours Maurice Trintignant - 84290 Sainte Cécile les Vignes - France - 04 90 29 53 06