• À télécharger
    (PDF 1.9 Mo)
    Article de presse

  • À télécharger
    (PDF 606.2 ko)
    Flyer de la conférence

Conférence de Jean Viard

Jean Viard est sociologue et directeur de recherches CNRS au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po Paris. Ses domaines de recherche sont les temps sociaux (vacances, 35 h), mais aussi l’aménagement du territoire, l’agriculture et les comportements politiques.

Jean Viard

Jean Viard

Jean Viard revient sur la France d’aujourd’hui. Il en dresse un portrait bien différent des images courantes. La place du travail a évolué, la carte de la France s’est transformée, le tri social par origine ou par âge a accéléré. Les choix de modes de vie priment de plus en plus sur les choix professionnels, les vies s’allongent et sont discontinues, la mobilité virtuelle bouscule la mobilité physique, les extra urbains repeuplent les campagnes… Oui, la France a changé, et elle change tous les jours par une multitude de décisions publiques, économiques, administratives, mais aussi privées, familiales, professionnelles. Certes, tout le monde ne vit pas ces changements de la même manière, mais il nous faut renouer avec un récit commun qui dise l’individu face au monde.
Jamais la société n’a changé aussi vite. Mais pour le comprendre, il faut analyser à la fois le recul de nos grandes appartenances de classes et de nations, le rôle nouveau de l’art de vivre, du bonheur privé, des habitus et des identités. Comprendre notre culture de mobilité, le réchauffement climatique, la place nouvelle du travail, la pression d’un monde en permanence co-informé et le développement extraordinaire d’une société collaborative, liée par des réseaux tous les jours plus nombreux. Oui : le monde s’unifie, la terre chauffe, la société se morcelle... mais internet nous relie.
Comment alors penser les formes politiques de cette société et de ce monde-là ? Comment penser cet individu devenu plus tribal que social ? De quelle manière réinventer du récit politique ? La France de Jean Viard est une société du bonheur -privé et du malheur public, où nous vivons une véritable dépression collective quand le politique est incapable de saisir le changement, de l’impulser, de l’accompagner.

Présence d’Esprit - 28 cours Maurice Trintignant - 84290 Sainte Cécile les Vignes - France - 04 90 29 53 06